Tout pour le succès

Tout pour le succès

Des enseignants qualifiés, des salles de pratiques...

Diplômes certifiés

Diplômes certifiés

Diplômes reconnus par l'état Gabonnais.

Activités extras

Activités extras

Excursions, visites en entreprise, projets collaboratifs...

Vie sociale

Vie sociale

Un meilleur climat social entre les étudiants...

à l'ECMAC

Découvrez l'univers de la Monétique et des Systèmes de Paiements Electroniques

La Monétique, au sens strict du terme, est étroitement liée au système de paiement électronique qui intègre le triptyque:

  • Carte à puce ou piste magnétique;
  • Terminaux de paiement électronique (TPE) ou Distributeur automatique de billets (DAB);
  • Banques.

La formation à l'ECMAC

Licence Professionnelle Monétique et Sécurité des Systèmes
Licence Professionnelle Monétique et Sécurité des Systèmes (LP-MSS)
Licence Professionnelle Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées
Licence Professionnelle Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées (LP-MTES)
Licence Professionnelle Monétique Bancaire et eBanking
Licence Professionnelle Monétique Bancaire et eBanking (LP-MB-EB)
Master Professionnel Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées
Master Professionnel Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées (MP-MTES)

L'édito du fondateur

La Rentrée est une affaire de tous.

Vous avez pour objectif de devenir un(e) Monéticien(ne) qualifié(e), capable de comprendre les aspects fonctionnels et techniques de la monétique interbancaire international, des spécifications des normes internationales EMV, l’environnement transversal des systèmes d’information bancaires, pour y appliquer les normes de sécurité monétique et de Cybersécurité idoine ?

L’Ecole Communautaire de Monétique d’Afrique Centrale vous accompagne dans votre projet de formation à travers ces deux filières de formation en Licence Professionnelle Monétique et Sécurité des Systèmes (LP-MSS), Licence Professionnelle Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées (LP-MTES), ainsi vous ferez partie de cette nouvelle génération de Monéticien(nes) ayant la capacité de maîtrise les concepts de base des fondements de la monétique et transactions électroniques sécurisées, les systèmes de paiements électroniques, les terminaux et systèmes accepteurs. 

L’ère du numérique s’accompagne d’une multiplication de délits et attaques à l’encontre des établissements manipulant des données bancaires. 

Selon les analystes de l’entrepris marocaine Dataprotect, les banques subsahariennes sont particulièrement vulnérables aux cyberattaques (fraudes à la carte bancaire, techniques d’hameçonnage, intrusion dans les réseaux informatiques des banques), notamment faute d’investissement dans la Cybersécurité et de personnel qualifié.

Plus de 85% des institutions financières en Afrique du centre déclarent avoir été victimes d’une ou plusieurs cyberattaques ayant entrainé des dommages, parfois à répétition. Il s’agit d’abord de fraudes sur les cartes bancaires (dans 30% des cas) ou d’hameçonnage, une méthode qui consiste à pousser la personne à révéler ses informations personnelles et qui représente aussi le tiers des cyberattaques.

Viennent ensuite, dans 24% des cas, des atteintes au « Core banking » : les infections virales et les intrusions dans les systèmes d’informations, des usurpations d’identité, des fraudes par transfert d’argent ou des retraits sur faut chèques.

D’un point de vue opérationnel, 50% des institutions financières recourent à la sous-traitance pour leurs activités de Cybersécurité, estimant que cela leur permet de rester concentrer sur leur activité principale. Elles font aussi ce choix du fait de la difficulté de recruter du personnel qualifié, une problématique évoquée par plus de 85% des banques interrogées.


Monétique et Transactions Electroniques Sécurisées : des formations africaines mal connues

L’Afrique souffre d’une pénurie de compétences locales sur les questions de sécurité des moyens de paiements, des systèmes monétiques interbancaires. Une formation existe pourtant, mais très mal connue dans la sous-région. L’Ecole Communautaire de Monétique d’Afrique Centrale (ECMAC) est la 1ère Ecole en Afrique Centrale à proposer une filière innovante dans ce domaine, qui devient la préoccupation centrale des établissements financiers. Les projets autour de la Cybersécurité souffrent d’une grave pénurie de compétences, qui vient principalement d’une méconnaissance de la filière et de ses métiers faute d’une communication suffisante sur les offres de formation.

L’ambition de l’ECMAC est de former cinquante (50) Monéticiens tous les trois ans, afin de combler ce manque.

Bonne rentrée à tous.

L'édito du fondateur

Rentrons en contact

Laissez-nous un message nous prendrons contact avec vous et nous répondrons à tous vos questions.